Retraite du personnel de l’Union des Eglises Baptiste du Burundi.L’UEBB a organisé une retraite de 3 jours du 18 au 20 Juillet 2021 sur le site de KIREMA, situé dans le District Baptiste de KAYANZA, où 40 membres du personnel y ont assistés. Le but de cet événement était de faire une pause et d’évaluer leur travail, de revoir leurs politiques et procédures, et de les rafraîchir pour être dynamisés et ensuite, augmenter la qualité du service de l’Eglise, des communautés et du pays qu’ils servent. Tant le Secrétaire Général que le Président de l’Union des Eglises Baptistes du Burundi ont fermé leurs bureaux pour assister pleinement à l’événement et en profiter pour interagir avec le personnel et les moraliser. Les capacités renforcées ont été délivrées au sein des sujets liés à leur dynamisation pour une meilleure production dans leurs différents services qu’ils rendent à Dieu. Des sujets tels que : Vision, Mission et Valeurs de l’Union des Eglises Baptistes du Burundi ont été développées par le Rév. Silas NTUKAMAZINA, Transformation holistique totale par un professeur d’université et membre du personnel de TURAME Microfinance, Le personnel, ses droits et devoirs par le Rév. Jean Jacques MASABO ​​et Me Alexis KUBWIMANA, professeur à différentes Universités du Burundi, la communication, Connaissances, attitudes et pratiques par Pasteur Zacharie MINANI, Théologie du travail, gestion financière de l’Eglise par le Rév. Pasteur BARADUHAMA Audace, Président de l’Union des Eglises Baptistes du Burundi. Les formations ont été réalisées dans une approche totalement participative. Les participants ont déclaré avoir vraiment beaucoup gagné de cette initiative. Il a fini par prendre un temps de méditation sur les rôles et responsabilités à jouer par chacun dans son appel à servir notre Seigneur en se conformant aux règles nationales et à l’éthique religieuse liées au fonctionnaire, respectant la description de poste, étant ambassadeurs de l’Union des Eglises Baptistes du Burundi où ils exercent leur diaconie, continuent à donner des dîmes complètes, à faire des offrandes, à payer avec joie d’autres frais conventionnels visant à étendre le Royaume de notre Seigneur au Burundi et hors du Burundi. Tout doit être fait de manière sainte car personne ne verra le Saint Roi à moins qu’il ne soit également saint. Les participants ont été ravis d’assister à la retraite et se sont sentis revitalisés, ils ont accepté de transformer la faiblesse en forces, les menaces en opportunités pour un avenir meilleur de leur institution. Pour le département de la Communication de l’UEBB, Patrick NDUWIMANA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *